La journée de ce dimanche 25 février 2018 fut un franc succès. En dépit d’un vent glacial dans un ciel azur et sous un magnifique soleil d’hiver, nous avons accueilli les voisins et riverains invités dans le cadre de l’enquête publique liée à la demande de permis d’urbanisme.

Certains riverains étaient inquiets de voir le mot « piscine » apparaitre dans l’avis d’urbanisme, d’autres préoccupés par l’annonce d’abattage d’une partie des arbres du jardin, d’autres encore craignaient l’augmentation des difficultés de mobilité dans la rue déjà bien chargée. Chacun a pu profiter de la présentation des plans, des explications des uns et des autres, des échanges positifs partagés autour d’un café, d’une bière ou d’une limonade.

Christophe Dister, bourgmestre de la Hulpe, nous a confirmé son intérêt pour le projet d’adaptation de la piscine. Jean Rouge a réitéré le soutien de la Province de Brabant Wallon. Sans oublier les soeurs du Saint-Choeur de Marie, nos futures voisines directes, qui nous ont redit combien elles étaient heureuses de voir le projet se concrétiser.

Ils ont répondu nombreux à l’invitation des membres de l’habitat groupé intergénérationnel qui souhaitaient présenter de vive voix les projets de transformation de l’ancien couvent, aux habitants de la rue Gaston Bary et des rues avoisinantes.
Les administrateurs d’Hocus Pocus, quand à eux, étaient présents afin d’expliciter les aménagements projetés et la métamorphose future de l’ancienne chapelle des soeurs en une piscine thérapeutique adaptée.

Il ne nous reste plus qu’à attendre le permis d’urbanisme…