La piscine Hocus Pocus accueillera en semaine des petits groupes d’enfants et d’adultes issus de centres de jours ou d’hébergement pour personnes porteuses d’handicap physique, mental, sensoriel ou autistique, ainsi que de troubles moteurs ou psychologiques.

Plusieurs institutions proches sont en recherche d’une telle infrastructure et ont déjà confirmé leur intérêt pour des occupations régulières de la piscine :
– le centre de jour pour adultes l’Argentine à La Hulpe
– le centre de jour et d’hébergement L’Essentiel à Lasne
– l’école secondaire l’Escalpade à Limal,
– le centre de jour pour enfants Solidaritas (CREB) à XL,
– et l’Institut Royal pour Sourds et Aveugles (IRSA) à Uccle

En fin de journée ou le week-end, la piscine sera bien entendu accessible pour des occupations familiales et constituera ainsi un lieu privilégié d’activité de bien-être inclusif en famille ou entre amis. La baignade en eau chaude constitue en effet un moment de ressourcement rassemblant la personne porteuse d’un handicap ou atteinte d’une maladie neuro-dégénérative et ses proches, qu’ils s’agissent de parents, frères et sœurs, de grands-parents ou d’autres membres issus du cercle familial.

Cette infrastructure sera également le lieu privilégié de travail pour
des kinésithérapeutes, notamment pour des spécialistes de type
Hallawick ou Bobath.

Outre les activités d’hydro-massage et de revalidation neuro-motrice,
la température de l’eau rendra la piscine particulièrement attractive
pour accueillir des activités de type Watsu, une technique de relaxation
qui combine le shiatsu et les bienfaits de l’eau chaude.

Enfin, en dehors des plages réservées aux institutions et praticiens,
le lieu pourra également être privatisé pour des occupations individuelles.

Pour en savoir plus sur le Watsu :
– Ecole internationale de Watsu
– Site d’Yves Delattre (membre fondateur d’Hocus Pocus et praticien certifié Watsu)

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Le projet Hocus Pocus ne se destine pas à l’accueil d’activités collectives, notamment les cours « bébé-nageurs » ou « aquagym », car les vestiaires ne sont pas prévus pour recevoir un nombre important de nageurs. D’autre part, ces groupes peuvent être accueillis dans d’autres piscines ne présentant pas d’adaptation particulière.