Le jour se lève à peine, la pluie tombe sans relâche, mais les artisans verriers sont déjà à l’oeuvre dans l’ancienne chapelle…

Un par un, chaque vitrail est soigneusement descellé, sorti de son logement, porté avec beaucoup de prudence et posé délicatement contre le mur en prenant soin de ne pas endommager ceux qui ont déjà été « descendus ». En attendant le transfert vers l’atelier où il patientera jusqu’à la fin du chantier, non sans recevoir un petit relooking et une nouvelle protection…



Les vitraux, étiquetés et numérotés, ont été transportés dans l’atelier « Vitraux d’art Debongnie » à Blanmont. Ils retrouveront leur place à la fin du chantier… Enfin, presque !

Cliquer sur une photo pour l’agrandir...